Aquarelle cren noir et blanc

Offre d’emploi – Chargé d’études LGV (H/F) – Charente-Maritime (17) – CDI

Le Conservatoire Régional d’espaces naturels de Poitou-Charentes (CREN), créé en 1993 est une association qui rassemble les acteurs du monde rural (élus, associations, chasseurs, pêcheurs, forestiers…) autour de projets de protection et de gestion d’espaces naturels majeurs et d’actions en faveur de la qualité des paysages du territoire Poitou-Charentes. La structure fonctionne par antennes départementales.

Contexte

Dans le cadre de ses missions de préservation des espaces naturels, le Conservatoire Régional d’Espaces Naturels (CREN) de Poitou-Charentes intervient auprès des maîtres d’ouvrage pour mettre en œuvre des programmes de compensation environnementale.

Il intervient notamment sur la Ligne à Grande Vitesse Sud Europe Atlantique (LGV SEA) sur le territoire Poitou-Charentes, avec la carrière IMERYS et sur une compensation éolien VALOREM.

Plusieurs secteurs précis sont en cours d’acquisition pour la compensation d’espèces liées à la lande humide (Fadet des Laiches), aux boisements humides et aux prairies humides (Vison d’Europe), ou encore pour l’œdicnème. Les sites de compensation sont (ou devront être) dotés de documents d’orientation simplifiés ou de plan de gestion selon la complexité des sites pour la restauration et la gestion avant validation par les Services de l’Etat.

Plusieurs dossiers complémentaires, en appui à l’équipe du CREN, pourront être confiés au (à la) chargé(e) d’études comme la coordination de gestion de site du CREN (Val de Seugne).

Mission

Sous l’autorité du responsable d’antenne et des chargés de missions, le (la) chargé(e) d’études rédige le Document d’Orientation pour le Restauration et la Gestion des sites (DORG) (Plan de gestion simplifié) et de Document d’Action et de Gestion Concertée (DAGC) (plan de gestion complet) et l’élaboration des budgets prévisionnels associés à ces plans de gestion ;

 

Il pourra être amené à finaliser le travail d’animation foncière pour les mesures compensatoires de la LGV SEA, IMERYS et VALOREM sur les sites définis en mesures compensatoires. Elle/il pourra réaliser à la marge des animations foncières pour la cohérence des sites et complément de recherche foncière.

Ainsi, elle/il aura à réaliser les tâches suivantes :

– synthèse cartographique et analyse simple de la mise en œuvre de l’animation foncière sur les périmètres d’animation foncière actuels.

Le/la chargé(e) d’études mènera ce travail en lien permanent avec l’ensemble des acteurs fonciers du secteur (SAFER, CNPF…), Associations de Protection de la Nature et le maître d’ouvrage du projet.

 

Pour la définition et la mise en œuvre des actions de restauration et de gestion :

  • Synthèse des éléments de connaissances obtenus par les prospections de terrains, la bibliographie et les échanges avec les associations locales de protection de la nature et les chargés de missions du CREN ;
  • Rédaction de DORG (Plan de gestion simplifié) et de DAGC (plan de gestion complet) et élaboration des budgets prévisionnels associés à ces plans de gestion sur la base des inventaires déjà réalisés par les APNE ;
  • Elaboration des cahiers des charges techniques de travaux en lien avec les chargés de mission et l’antenne paysage / travaux et les partenaires référents, conduite, mise en œuvre et suivi des travaux ;
  • Rencontre d’éleveurs sur les territoires en compensation ou sous gestion du CREN (Sud de Saintes).
  • Rédaction des documents de contractualisation de gestion (type baux ruraux à clauses environnementales…) ;
  • Rédaction des cahiers des charges, suivi des travaux de gestion en lien avec les actions programmées ;
  • Présentation des dossiers en Conseil Scientifique et Technique (présentation orale et supports ppt).
  • Rédaction de rapport d’activité annuel.

 

Compétences requises :

Connaissances :
  • Formation environnement / aménagement BAC+2 minimum avec expérience professionnelle ;
  • Connaissance des problématiques et des techniques liées à la gestion des milieux naturels, forestiers et agricoles et notamment l’élevage ;
  • Connaissances naturalistes de terrain indispensables;
  • Connaissance générale des problématiques de compensation environnementale ;
  • Connaissance des logiques d’acteurs locaux ;
  • Connaissances en droit (rural, environnement, etc.).
Savoir–faire :
  • Mettre en place un plan de gestion (élaboration, suivi et bilan) ;
  • Rédiger un appel d’offres ;
  • Entreprendre, négocier une acquisition foncière ;
  • Suivi des travaux de restauration de lande
  • Animer une réunion, intervenir en réunion ;
  • Bureautique, utilisation de l’outil SIG (QGIS).
Capacités :
  • Prise d’initiative et capacité d’adaptation ;
  • Organisation, rigueur ;
  • Qualités relationnelles, maîtrise de l’expression orale : capacité à dialoguer et à convaincre ;
  • Capacités rédactionnelles, esprit de synthèse ;
  • Sens du travail en équipe.

Conditions de recrutement :

1 CDI avec période d’essai de 2 mois, en Charente-Maritime, basé à Rochefort.

Nombreux déplacements sur le département et la Région.

Permis B obligatoire, véhicule professionnel disponible.

Remboursement des frais professionnels au réel avec le véhicule personnel.

Durée de travail : 39 heures hebdomadaires.

Rémunération : groupe D de la Convention Collective Nationale de l’Animation, coefficient 325 soit un salaire brut mensuel de 2 044,25 €

Entretien de sélection prévu (sous réserve de modifications) 18 janvier 2019

Poste à pourvoir dès le 4 février 2019.

 

Merci de bien vouloir envoyer votre CV accompagné d’une lettre de motivation  

en précisant dans l’objet la référence « CE 17- LGV »


jusqu’au 6 janvier 2019 dernier délai

(Passé ce délai, votre candidature risque de ne pas être prise en compte) à

candidatures[at]cren-poitou-charentes.org